Leopard men in Congo. Myths and realities

Les hommes léopards au Congo belge : mythes et réalités
Start - End 
2019 - 2021 (ongoing)
Type 

Tabgroup

Abstract

Au Musée royal de l'Afrique centrale, aujourd’hui Africamuseum à Tervuren en Belgique qui se réorganise et redéfinie sa mission se trouve une sculpture « infamante » présentant un anioto, un homme léopard se penchant sur sa victime terrifiée. Cette image constitue un mythe fort dans le discours colonial et postcolonial, qui associe l’Afrique noire à la violence, à une jungle sans justice ni ordre moral. Ce regard colonial est encore aujourd’hui un obstacle pour comprendre les hommes léopards dans un sens historique. Comme étude de cas, j’ai choisi l’ethnie Bali dans le Nord Est de la République Démocratique du Congo.

Sur le plan de la recherche scientifique, je mène une réflexion sur la présence du réalisme magique dans les rituels des hommes léopards. L’écriture documentaire syncrétique aborde la question du recours aux rites d’initiation lorsque ceux-ci deviennent une arme d’autodéfense dans une lutte politique.

Au plan de la création artistique, en conformité avec la réflexion théorique menée, un documentaire hybride sera créé qui mêle prises de vue réelles, archives filmiques, photographiques, séquences animées et reconstitutions historiques autour d’un chef médaillé accusé de plusieurs meurtres « aniotiques » en 1933.

People

Supervisor(s)

Co-supervisor(s)

Phd Student(s)